Hôte Gallery

Hôte Gallery - 203 Rue Haute - hoogstraat 1000 Bruxelles

 François Coorens  

Artiste contemporain aux influences punk et rock, François Coorens nous conte une multitude d'histoires, se sont des explosions de vie et de couleur, une infinité de codes à déchiffrer, de mondes superposés.

On y découvre de l'émotion, du mouvement, la joie de s'exprimer en grandes gestuelles.

C'est pour cela que la technique qu' il utilise lui correspond très bien, l'acrylique comme moyen d'expression n'attend pas, le mouvement précis peut s'exprimer dans l'instantané, ce qui se vit dans l'instant présent se meurt si on lui laisse le temps de la raison.

Son univers est tout simplement débordant de vie, amusant, décalé, pop.

En découvrant ses oeuvres on peut y voir toute la musicalité qui en émane,on peut sentir l'atelier qui suinte avec en fond sonore un air de rock and roll, volume à fond.

Dans ses toiles on se meut, on se tord, on s'exalte mais le temps ne s'écoule plus.

on se décuple virevoltant à l'infini, libre, léger, nihiliste festif, cher moment présent qui couvre tous les abîmes. S'il naît des lassitudes ce n'est que de quelques volutes pour mieux rebondir tel un fauve indomptable. On plonge dans son atmosphère véritable élixir de jouvence nous rapportant à une éternelle jeunesse.

1999, François Coorens (graphiste de formation) veut marquer le coup pour célébrer le Millénaire : il peint une toile par jour durant les cent jours précédents le passage à l’an 2000 autour du thème de Goldorak.


Afin de parfaire le coup, une coïncidence inouïe lance définitivement la carrière de l’artiste. "Inspiré par Picasso, j'utilisais un agenda comme carnet de bord, la citation du jour du 31 décembre était :
"S'il y avait une seule vérité, on ne pourrait pas faire 100 toiles sur le même thème".
Elle était signée... Picasso!

La « Goldomania » sera exposée au théâtre Marni à Bruxelles.
S’ensuivent une série d’expositions de différentes collections à thèmes. « Les pirates de luxe » (7 sérigraphies, portraits de DJ Alex Klimow,Geoffroy, …), « Les Pucelles de Bruxelles » (17 tableaux, sublimes visages de femmes), « Oscar Goldman » ou encore « Supervixen » et « Végétal Coriace ». Les collections sont sollicitées de Bruxelles au Liban, en passant par Cologne, Ibiza et la Corse. Les toiles de François Coorens se retrouvent dans l’intimité de célébrités telles que karl Taro Greenfeld (écrivain du Syndrome chinois), Pierre Lescure (Patron de Canal+) et Marc Cerrone.

Artiste contemporain aux influences punk et rock, c’est par accident que son style déstructuré et figuratif s’affirme. "Un jour je culbute un pot de peinture sur un ouvrage en cours. Comme elle coûte cher, je la racle pour la récupérer. Ce que j’ai vu du tableau m’a surpris et séduit. Je venais de trouver mon style". Un mélange de références télévisuelles, cinématographiques et tabloïds représentés dans de vastes tableaux provocateurs. François Coorens nous plonge dans un univers effervescent, unique dans lequel les couleurs, le graphisme, les corps et les mots se superposent. Un art décalé, drôle, pop pour nous raconter, non seulement notre société en proie à ses pulsions et qui, comme pour se rassurer voue un culte à ses héros d’enfance créés par le mass média, mais également nous conter des histoires sensationnelles et surprenantes.

 

© 2017  Hôte Gallery.